L'HISTOIRE DE RIIFADEL

       Les premières rencontres du réseau ont eu lieu en août 1996 à l’Université National de San Salvador sous l’impulsion de Philippe Marchesi, un ingénieur français qui était alors chargé par le ministère de la Coopération de développer un projet de formation en milieu rural pour les pays d’Amérique Latine.

       Il s’est trouvé confronté à une telle demande de formation que l’idée lui est venue de mettre en contact des universitaires français et des universitaires salvadoriens. C’est ainsi qu’est né le réseau RIIFADEL, regroupant des acteurs universitaires du Guatemala, de Cuba, du Mexique, du Honduras, du Nicaragua, du Salvador et de France (Université Toulouse 1 et Université Antilles-Guyane).

       Par la suite une série de faits marquants ont émaillé l’histoire du réseau :

  • Novembre 1997 :  secondes rencontres à Toulouse. Elles étaient centrées sur ingénierie de la formation et développement local ont regroupées des Universitaires du Mexique, du Salvador, du Guatemala, du Honduras de Cuba, d’Espagne, des Antilles Françaises.

  •  Février 1998 :  troisièmes rencontres au Salvador

  •  Octobre 1998 : signature de l’accord entre l’Unesco et l’Université de Toulouse concernant la création d’une chaire UNESCO de l’ingénierie de la formation appliquée au développement local.

  •  Septembre 1999 : quatrièmes rencontres à  Mexico, Université de Chapingo.

  •  Juin 2002 : cinquièmes rencontres à Hué (Vietnam) axées sur : système de formations supérieures et environnements professionnels.

  •  Avril 2006 : 6ème rencontres à Dakar  autour du thème : quelle ingénierie de la formation pour quelles activités agricoles et rurales en Afrique Subsaharienne.

  • Mai 2008 : 7ème rencontres à Yaoundé sur : la réduction de la fracture numérique : les réponses de l'ingénierie de la formation".

  • Mars 2010 à Hué au Vietnam sur le thèmes : ingénierie de la formation et environnements professionnels au Vietnam.